Plouf ! Plouf ! Plouf !

PoAsiat

Hommes, femmes, enfants, tous à la salle de bain ! Oui, mais pas n’importe comment… à chacun ses produits, à chacun ses besoins. Les hommes se mettent à imiter nos gestes d’hygiène (soins, gommage et même make-up) et l’on est tentée d’utiliser le shampoing des enfants sous prétexte qu’il est « ultra-doux », mais il ne faudrait pas oublier l’existence des différences corporelles et essentielles.

 


homme

femme

enfant

CLIQUEZ SUR VOTRE NATURE DE PEAU !


 

Dans la peau des hommes

hommePeau : La peau des hommes est plus épaisse (environ 20%), plus grasse (excès de sébum dû à la prédominance des androgènes sur les oestrogènes), elle se déshydrate donc moins que celle des femmes. Malheureusement pour eux, le rasage est une agression quotidienne (comme s’il n’en avait pas déjà assez le pauvre chéri !) et fait perdre à la peau de sa teneur naturelle en lipide et en eau. Il faut alors l’hydrater malgré tout ! Par ailleurs, le rasage favorise la pénétration des impuretés dans la peau et les poils incarnés, il faut donc gommer. Dernier détail, et pas des moindres, les hormones mâles favorisent la transpiration de la peau… Choisissez donc le bon déo (sans alu).

Cheveux : L’excès de sébum favorise aussi l’apparition de pellicules dites « grasses » (stress et problèmes de peau peuvent en être à l’origine, mais espacer et utiliser un shampoing moins détergent suffit très souvent à les limiter).

Côté soin : La trilogie nettoyage-gommage-hydratation est de mise. On lave avec un savon… sans savon, on gomme (c’est l’étape essentielle) avec un produit doux deux ou trois fois par semaine et l’on hydrate le visage ET le corps. Côté rasage, pensez au blaireau qui fait mousser et qui exfolie en douceur ; jetez surtout les vieux rasoirs qui torturent l’épiderme.

Get the Flash Player to see this content.


Dans la peau des femmes

homme

Peau : La peau des femmes est plus fine donc plus facilement déshydratée et plus sujette au vieillissement (le sébum qui rend brillante la peau de notre homme lui permet aussi de se rider moins vite. Gras ou rides, il faut choisir !). L’activité hormonale est aussi responsable de notre pire ennemi : l’acné qui apparaît, même à 30 ans lors des périodes de menstruation. Seule solution : nettoyer sa peau avec des produits doux, ne pas gratter et… attendre que ça passe !

Cheveux : Le mythe voudrait que les hommes perdent plus et plus vite leurs cheveux que les femmes, mais il n’en est rien, le mécanisme est le même (c’est la testostérone qui est en cause), ce sont les manifestations qui en sont différentes (chute plus diffuse chez la femme). Ne faites plus semblant d’ignorer les cheveux qui restent dans la douche et prévenez la chute de vos cheveux avec des shampoings et des soins (bios) adaptés.

Côté soin : C’est quoi cette bouteille de lait ? C’est pour hydrater ! Vous l’aurez compris, hygiène ou prévention, le maître mot du soin du corps féminin, c’est l’hydratation. Mais il n’y a pas que le lait, pensez aux huiles, aux crèmes, aux gels douches, aux masques… Chaque geste de la salle de bain a sa solution douceur. Essentiel, sans lui, l’effet de l’hydratation est diminué de moitié, le gommage, sur le visage (doux), comme sur le corps (et notamment sur les zones d’épilation très sollicitées qui ont besoin de respirer).

Get the Flash Player to see this content.


Dans la peau des enfants

homme

Peau : Ce n’est qu’à partir de 8-10 ans que la peau atteint sa maturité, avant, elle est fragile (les glandes sébacées « protectrices » ne sont pas encore très actives et la faible production de mélanine ne protège que très peu des UV – à ce sujet, on ne répétera jamais assez l’importance des protections solaires). Par ailleurs, la peau de l’enfant, très fine, est facilement irritable et, surtout, très perméable. Les actifs des crèmes y pénètrent alors profondément et le risque de toxicité est réel. Il faut donc impérativement utiliser des soins adaptés.

Cheveux : Jusqu’à l’adolescence, le cuir chevelu ne sécrète quasiment pas de séborrhée, les cheveux se salissent naturellement assez peu. Le lavage sera donc différent de celui de l’adulte : une noisette de shampoing et une caresse suffisent souvent à éliminer les déchets naturels (le cuir chevelu n’a pas besoin d’être frotté). Pas d’après-shampoing surtout, le cheveu de Junior a simplement besoin d’être abondement rincé à l’eau claire. Revers de la brosse : les cheveux des enfants, plus fins, sont plus fragiles et demandent des produits doux (souvent appelés « ultra-doux).À ne pas négliger (surtout chez les filles), le coiffage-démêlage qui évitera bien des pleurs.

Côté soin : Exit le légendaire lavage à l’eau claire, il faut véritablement nettoyer pour éviter la multiplication des germes. Côté hygiène, on utilise un nettoyant très doux qui respectera le film protecteur de la peau. Côté hydratation, on applique, tous les jours, un lait adapté à la peau des enfants. Autre conseil : préférez les douches aux bains, l’eau (calcaire…) n’est pas vraiment bonne pour nos chères têtes blondes.

Get the Flash Player to see this content.


No Comments

Laisser un commentaire


Vérification : *