5.5 Designers, collectif durable

Composé de cinq jeunes esprits créatifs hyperactifs (Claire Renard, Jean-Sébastien Blanc, Anthony Lebossé, David Lebreton et Vincent Baranger) le collectif 5.5 designers offre une vision nouvelle de leur discipline. Ils ont en commun l’horreur du gaspi et de cette tendance à donner un petit air écolo à la déco (par les matériaux, un aspect « nature / ethnique » ou simplement par une couleur verte). Leur leitmotiv : sublimer les objets, même basiques, pour nous encourager à les garder.

Le design écolo, pas si facile : « Les marques veulent se positionner sur un segment qui marche, mais souvent les objets n’ont qu’un aspect écolo, mais ne le sont pas. On appelle ça le green-washing » explique Jean-Sébastien Blanc, l’un des designers du collectif, avant d’ajouter, « Et même quand les matériaux de ces produits éco-conçus sont véritablement bios, le bilan énergétique de leur existence – le transport, la production ou même le recyclage des matières premières et leur traitement sont souvent plus coûteux et plus polluants que celui des produits classiques ».


Chez 5.5 designers, on préfère alors parler de conception éthique plus que d’éco-conception. Recycler, plus que fabriquer donc. Parfaite illustration de ces idées, la collection « Réanim » et ses « kits de sutures » pour meubles qui les a fait connaître et où la réparation et la récup sont érigées en manifeste. On répare littéralement les objets ou on les détourne de leur usage initial pour leur offrir une deuxième vie. « La vraie pollution, c’est la sur-consommation des objets, on produit, on achète, on jette, sans autre forme de procès » explique le créatif. « Notre but est de créer des objets tellement liés à leur propriétaire qu’il les conservera toute sa vie » ajoute-t-il.

Cloning, leur dernière collection (présentée au salon du meuble à Milan) va plus loin encore dans le lien qui unit l’homme à la chaise. « La production des meubles est si standardisée que les hommes doivent s’adapter à ce mobilier uniforme. Nous avons voulu inverser la tendance et sommes partis de caractéristiques humaines variables pour créer des objets adaptables qui reflètent leur propriétaire » raconte Jean-Sébastien Blanc. Cloning (dont le nom et le concept sont inspirés des techniques de clonage médical) est un service de création d’objets développés à partir de données physiques prélevées sur le corps du client. Couleur des yeux, taille, pilosité ou poids deviennent les coefficients déterminant de la plastique d’une ligne d’objets qui vous est propre.

Concrètement, cela donne une lampe « œil » de la couleur de vos yeux, des coussins « ventre » adaptés à votre corpulence, un valet de chambre pile à la taille de vos vêtements, des chaises dont le siège correspond parfaitement à votre posture assise, des tasses dont les anses sont prédécoupées selon l’empreinte de votre pouce, des peignes dessinés selon la forme de votre crâne…

Idéal pour se sentir vraiment chez soi. Et finalement, en design, comme en amour, plus on s’attache, moins on jette !

Get the Flash Player to see this content.

Laisser un commentaire


Vérification : *