Films d’animation : une année 2011 en grande forme !


Cette année encore, le Festival International du Film d’animation a confirmé, sur les bords du lac d’Annecy, l’extraordinaire vitalité du cinéma d’animation, le boom de son expansion et – cocorico ! – le talent français en la matière. Une parfaite occasion pour vous dévoiler, en avant-première, les projets les plus excitants présentés dans le cadre de ce chaleureux festival !

Mathilde Lorit

UN MONSTRE A PARIS d’Eric Bergeron (Bibo)

Sortie en France le 12 octobre 2011

C’est en musique, via un joli live de -M- qu’ont été dévoilées à Annecy les premières images d’Un Monstre à Paris. Déjà vendu dans plus de 20 pays et promis à une large distribution en France (700 copies) ce long métrage en 3D relief bénéficie donc de la prestigieuse collaboration de Mathieu Chedid : non seulement il prête sa voix au Monstre du titre, mais il a également composé la bande originale de ce film, qui associe l’esprit de Gaston Leroux à une musique pop rock. Au passage, le chanteur a enrôlé une partie de ses – prestigieux – amis : Vanessa Paradis dans la peau de Lucille, une jeune chanteuse de cabaret, et Sean Lennon pour prendre sa place dans la version anglaise d’Un Monstre à Paris. Les premières images révèlent un graphisme séduisant et une superbe animation, 100% française. Une belle promesse signée Bibo, dont la carrière a débuté chez Dreamworks avec – excusez du peu ! – La Route d’Eldorado et Gang de requins !

COLOURFUL de Keiichi Hara

Sortie en France en janvier 2012. 

Adapté d’un roman très populaire au Japon, le nouveau film du réalisateur d’Un été avec Coo séduit par la fluidité de son animation, la profondeur de son sujet et l’originalité de son point de départ : une âme condamnée se voit offrir une chance de se racheter en prenant place dans le corps d’un jeune garçon qui vient de se suicider. Keiichi Hara nous plonge avec une rare sensibilité dans la psyché de cet ado mal dans sa peau, Makoto, dont il filme le quotidien avec minutie et finesse. On découvre peu à peu sa solitude et son incompréhension face au monde des adultes, mais aussi la fatalité avec laquelle il semble accepter son mal être. Vraie leçon de vie – qui évite toutefois la mièvrerie et la démonstration – Colourful évoque par moments le sublime Quartier Lointain de Jiro Taniguchi avec lequel il partage une certaine nostalgie et une superbe attention aux détails … Une belle réussite, logiquement saluée par le Prix du Public au festival d’Annecy.

LA MECANIQUE DU CŒUR

Sortie en France en octobre 2012

Membre du Jury Longs Métrages du festival d’Annecy, Mathias Malzieu (le chanteur de Dionysos) en a profité pour dévoiler l’avancée de son premier long métrage, coréalisé avec Stéphane Berla (réalisateur des clips du groupe) et produit par Luc Besson. Tiré de son propre roman, La Mécanique du cœur, situé en 1874 en Ecosse, raconte l’histoire de Jack, dont le cœur gelé a été remplacé par une horloge qu’il faut impérativement remonter tous les matins. Le garçon, qui doit éviter toute émotion, colère ou amour, voit sa volonté mise à rude épreuve avec la rencontre d’une chanteuse de rue… Au programme : atmosphère poético-gothique travaillée en 3D dans les studios Duran-Duboi et superbe casting de voix, avec, outre Mathias Malzieu, Olivia Ruiz et Grand Corps Malade !

ALBATOR – LE CORSAIRE DE L’ESPACE

Sortie en France en 2013

C’est en présence du mythique créateur d’Albator, Leiji Matsumoto, qu’ont été dévoilées à Annecy les premières images de ce film en 3D relief. 35 ans après la série TV qui a bercé notre jeunesse, le plus sexy des héros de dessin animé est donc de retour pour un long métrage apparemment très sombre, et riche en spectaculaires scènes d’action. Shinji Aramaki, réalisateur du futuriste Appleseed est aux commandes du vaisseau pirate, qui bénéficie aussi de la collaboration d’Atsushi Takeuchi, le seul Japonais ayant jamais collaboré avec George Lucas ! Cerise sur le gâteau : Liji Matsumoto a profité de sa présence au festival d’Annecy pour annoncer qu’il préparait une suite au dessin animé : bonheur absolu pour les fans des années 80 !

LES CHIFFRES DE L’ANIMATION EN FRANCE

3ème pays producteur de films d’animation, la France se place juste derrière les Etats-Unis et le Japon

Depuis 1999, 10 films d’animation français ont dépassé la barre du million d’entrées, avec un record de 10,8 millions pour Arthur et les Minimoys (Luc Besson) en 2006.

30, 24 millions d’entrées ont été réalisées en France par des films d’animation en 2010

4,26 millions d’entrées ont été réalisées en France en 2010 par des films d’animation français en 2010.

180 films ont été présentés en Compétition officielle cette année au festival d’Annecy, sélectionnés parmi près de 2000 candidats, tout format confondu.

Le prochain Festival International du Film d’Animation se tiendra du 4 au 9 juin 2012.

Renseignements : www.annecy.org/

Laisser un commentaire



5 × 9 =

Trackbacks